Vos questions les plus fréquentes

Tous les prix sont proposés sur internet pour réaliser des séances de dépilation, comment m'y retrouver ? 

C'est vrai ! Un forfait ne vaut ni 3000 € ( prix annoncé ) ni 59 € prix pratiqué sur ces sites de ventes privées...  mais privé de quoi ? de sécurité ? de résultats ? de garanties ? explication en cliquant ici 

J'ai un grain de beauté au niveau de la barbe et j'aurais aimé savoir s'il était dangereux de l'épiler ?

Comme avec toutes les technologies de lumière dédiées à l'épilation, il faut éviter de flasher les grains de beauté. Ils sont en effet "gorgés" de mélanine. Ils vont donc absorber une quantité importante d'énergie. Nous masquons ces zones pour ne pas les flasher.
Cela étant il ne faut pas confondre grains de beauté et taches de rousseurs. Les premiers seront évités, les seconds ne posent aucun problème.

Pouvez vous épiler tous les types de peaux ?

Oui, également les peaux noires car sur nos appareils nous adaptons un filtre spécifique peaux noires.

Au bout de combien de temps (ou séances) commencerais-je à voir les effets ? et devrais-je toujours me raser ?

Les premiers poils commencent à tomber au bout de deux semaines à 20 jours en moyenne. Soit on continue à raser soit on laisse faire et là, on prendra davantage conscience du "dégarnissage" progressif. Ensuite, la répétition et l'intervalle entre les séances fait l'objet d'un protocole précis et personnalisé et dépendra des zones traitées et de l'avancement des séances.

N’y a-t-il pas un risque de repousse du poil sous la peau ?

Aucune repousse sous peau avec notre méthode: les poils sont amenés à repousser sous la peau lorsqu'ils ont été "cassés" lors d'une épilation par arrachage (cire ou épilateur électrique) ou lors de rasage chez certaines personnes. Dans ces cas de figure, le poil se retrouve sous la surface de la peau et avec une extrémité "tranchante". Lorsqu'il se remet à pousser, ce côté "tranchant" lui permet de prendre un chemin différent de son conduit habituel. Il pousse alors au travers des tissus sous cutanés, créant au passage une inflammation de ces tissus. Dans le cadre d'une épilation par flash, le poil va tomber dans son intégralité. Il poussera donc tout à fait normalement. Les personnes qui vivent au quotidien ces maudits boutons dus à des poils sous peau, verront après 2 à 3 séances d'épilation tout cela disparaitre et la peau recouvrer un aspect normal et non inflammatoire.

A partir de quel âge, peut on faire des séances d’épilation progressivement définitive ?

Nous conseilons d'attendre au minimum 16 ans afin que la pilosité soit stabilisée et moins sujet aux afflues hormonaux. Pour effectuer ces soins avant 18 ans, une attestation des parents sera nécessaire .

J'aimerais savoir si le flash n'est pas à terme dangereux pour les yeux

Le seul danger pour les yeux réside dans une application directe sur le globe oculaire. Or notre appareil est doté d'un certain nombre de sécurités et microcontacts qui rendent le flashage sur l'œil impossible.
De plus, une paire de lunettes adaptée, sera fournie et portée pendant l'intégralité de la séance.

N’y a-t-il pas un risque de développement de cancer ?  

Nos appareils fonctionnent en opérant une cautérisation (fermeture) des vaisseaux nourriciers du follicule pilaire. C'est ce que l'on appelle la "photo-coagulation". Avant l'apparition des technologies de lumière pour l'épilation, les médecins utilisaient l'énergie électrique pour cautériser les vaisseaux nourriciers. Cela s'appelait l'électrocoagulation". Cette technique a débuté en 1880 environ. Cela fait donc plus de 100 ans que, pour empêcher la repousse d'un poil, on cherche à fermer les vaisseaux qui alimentent sa structure nourricière.

Plus de 100 ans de recul, qui dit mieux pour être rassuré ? 100 ans de recul c'est bien plus que tout ce qui est demandé pour valider un médicament de nos jours. Quant aux longueurs d'onde émises, elles sont totalement débarrassées de toutes leurs plages nuisibles.
En résumé, les technologies de lumières sont utilisées en secteur médical et subissent des tests sévères, elles ne présentent aucun risque de mutation à long terme.

J’ai un problème de peau boutonneuse provoquée par les poils, puis je avoir recours à l’épilation progressivement définitive ?

Oui, encore plus ! et avec disparition de ces boutons très rapidement (après 2-3 séances d'épilation en moyenne).

Je suis allergique à beaucoup de crème, puis je quand même venir ?

Il n'y a aucune cause possible d'allergie. 

Y a-t-il une contre-indication lorsqu’on subit un pityriasis versicolor ?  

Aucune contre-indication

Je me demande si l’épilation des mamelons est possible ?

Flashage possible sans aucun risque.

Pour me faire le maillot intégral, je voudrais savoir s’il y a un risque ?

Notre méthode d’épilation est utilisable sur toutes les zones du corps sans exception. Donc pour le maillot intégral, aucun risque particulier. Toutefois, le corps médical s'accorde à dire que cette zone mérite, pour des raisons d'hygiène, un minimum de pilosité, pour limiter des infections par exemple. Nous respectons cet avis mais n'iront pas contre votre désir... 

Y a-t-il une contre indication pour les femmes enceintes ?

L'utilisation sur la femme enceinte fait partie des contre indications que nous nous fixons.. D'autant plus que durant cette période, il y a une telle modification du système hormonal (qui je le rappelle a une influence sur le cycle pilaire), qu'il ne me parait pas intéressant de s'acharner sur sa pilosité dans ce contexte modifié.

Et pendant l’allaitement ?

Pas d'inconvénient.

Je voudrais savoir si l’épilation devient définitive et si oui, au bout de combien de temps ?

Avec nos appareils de qualité, il faut en moyenne 8 à 10 séances pour avoir de réels résultats satisfaisants et durables (au moins plusieurs années). Mais il est fréquent d'observer des personnes qui nécessitent davantage de séances d'épilation (2 ou 3 de plus) en fonction des zones. Là encore, c'est une moyenne, et la variabilité individuelle restera toujours à prendre en compte.

Est ce que l’epilation peut être faite sur les cicatrices, vergetures, tatouages ?

*Cicatrices = aucun problème
*Vergetures = aucun problème
*Tatouage = nous ne flasherons pas dessus au risque d'en modifier son apparence et d'occasionner des brulures.

Mais, toutes les zones le nécessitant seront masquées ou évitées, on évitera donc de passer sur des cicatrices ou vergetures, et à fortiori sur des tatouages.

Je suis soumis à un traitement immunosuppresseur à base de ciclosporine. Y a t il une contre indication?

Notre appareil, comme du reste l'ensemble des lampes flash professionnelles, n'est pas en lui même inducteur potentiel de mélanome. Donc, en l'absence de mélanome existant, il n'y a pas de contre indication. En ce qui concerne les risques liés à l'utilisation de cyclosporine, je vous invite à vous rapprocher de votre prescripteur. Il suffit de lui poser la question sur possibilité d'être épilé par lampe flash durant la durée du traitement.

Les esthéticiennes ont elles le droit de pratiquer l'épilation à lumière pulsée ? 

Vaste débat !! Si on se réferre à un vieux décret de 1962, les esthéticiennes ne doivent utiliser que la pince à épiler. Ce décret est toujours valable. Mais les technologies ont évolué, il y a 60 ans, on ne parlait pas de lumière pulsée.

Aujourd'hui, des épilateurs lumière pulsée, bien qu'inefficaces, sont vendus en grande distribution et accessibles à tous !! le danger ne viendrait il pas de là ???

Est-il donc normal d'en interdire l'usage à des esthéticiennes qui ont été formées, à l'école puis en formation complémentaire, par les fabricants et par des organismes extérieures alors que n'importe qui peut, sans lire le mode d'emploi se servir d'un appareil à domicile ? Heureusement la JURISPRUDENCE RECENTE à débouté des procédures à l'encontre de centres esthétiques qui ne s'appuyaient que sur la seule existence de ce décret de Mars 1962.

Les médecins ont raison de vouloir protéger les consommateurs, en considérant qu'ils sont les seuls à même d'utiliser cette technique, mais alors qu'il le fasse eux mêmes ... et non par une secrétaire ou une assistante souvent pas formées.

Nous rencontrons malheureusement des clients qui ont été mal conseillés ou mal traités, .... autant par des médecins que par des centres esthétiques. Vaste débat, vous dis-je !! 

 

Belzebo, pour vous rassurer bénéficie d'un accès direct immédiat à un médecin spécialiste (dermatologue) pour répondre à toutes vos interrogations sur d'éventuelles contre indications à l'épilation à lumière pulsée.

fonctionnement

nos appareils

Sécurité et professionalisme

Attention aux offres bradées !

la lumière pulsée et le soleil : bonne nouvelle !!

A qui s'adresse l'épilation à base de lumière pulsée ?

Déroulement de la séance

L'épilation dans la pratique

Lumière pulsée ou laser ??

Vos questions les plus fréquentes

Découvrez nos tarifs très compétitifs et nos forfaits !

Réservation en ligne